top of page
  • Photo du rédacteurConstructions-3D

L'ADEME visite la Citadelle des Savoir-Faire

Aujourd'hui, nous sommes ravis de partager un témoignage spécial de l'Agence de la transition écologique (ADEME), un partenaire clé dans notre quête d'innovation et de développement durable. L'ADEME joue un rôle crucial dans la promotion de la transition écologique et énergétique en France. Leur soutien à Constructions-3D ne se limite pas seulement à un partenariat financier, mais s'étend à une collaboration profonde dans la recherche et l'innovation. Voici un aperçu fascinant de leur vision, de leur rôle et de leur engagement à nos côtés dans le voyage vers un avenir plus durable.




Dans un élan vers un avenir plus respectueux de l'environnement, l'Agence de la transition écologique (ADEME) se positionne au cœur de l'actualité. Acteur majeur de la transition écologique et énergétique en France, l'ADEME se distingue non seulement par son soutien financier, mais aussi par son implication profonde dans le domaine de la recherche et de l'innovation. Aujourd'hui, nous mettons en lumière cette collaboration significative avec Constructions-3D, illustrant l'engagement sans faille de l'agence dans la quête d'innovations et de développements durables. Ce partenariat, alliant expertise et vision à long terme, témoigne d'une stratégie ambitieuse, ouvrant la voie vers un futur plus vert et responsable. Voici une exploration détaillée de leur vision stratégique et de leur rôle essentiel dans notre voyage collectif vers la durabilité.


Entretien avec Iman BAHMANI PIASECZNY


Pouvez-vous décrire brièvement l’ADEME et votre rôle au sein de celle-ci ?


La principale mission de l’ADEME est de réussir la transition écologique et énergétique.

À l’ADEME, nous sommes résolument engagés dans la lutte contre le réchauffement climatique et la dégradation des ressources. Sur le terrain, nous mobilisons les citoyens, les acteurs économiques et les territoires afin de leur donner les moyens de progresser. Face à l’urgence, nous nous fixons des objectifs ambitieux et appelons à une mobilisation générale : il faut faire plus vite.


En tant que coordinatrice du pôle Recherche Développement et Innovation pour la direction régionale des Hauts-de-France, je coordonne les activités de recherche et d’innovation sur les thématiques de la transition écologique en faisant émerger des projets permettant de répondre aux défis environnementaux, climatiques et sociétaux.


Comment et pourquoi avez-vous commencé à soutenir le projet de Constructions-3D ?


Suite à une rencontre avec Antoine Motte de Constructions-3D en 2019, pour découvrir le projet d’impression 3D de bâtiment, j’ai été impressionnée par le dynamisme et l’esprit créatif de l’équipe d’Antoine sur ce projet d’innovation qui permettait d’envisager le bâtiment sous un angle plus sobre et moins impactant pour l’environnement. Il répondait en tout point à ce que nous cherchions au travers de nos appels à projets d’investissement d’avenir, à savoir des innovations disruptives, capables de réduire drastiquement les impacts environnementaux en comparaison à des solutions standards, mais aussi créatrice de richesse économique. Pour ces multiples raisons nous avons soutenu, dans un premier temps, via le dispositif investissement d’avenir pour le démonstrateur de l’imprimante MaxiPrinter, puis dans un second temps via le FRATRI (Fonds Régional d’Amplification de la Troisième Révolution Industrielle), pour travailler sur l’incorporation de matériaux biosourcés dans la construction 3D.


Quel était l’objet de votre visite du 12 décembre dernier avec votre équipe ? Et qu’est-ce qui vous a marqué ?


Nous organisons dans le cadre du pôle RDI (Projet de Recherche, Développement ou Innovation), des visites pour échanger et visualiser les innovations que nous avons soutenu afin d’acculturer l’ensemble de l’équipe. C’est aussi l’occasion d’identifier des vitrines que nous proposons dans le cadre d’événements divers et variés sur la transition écologique et aussi pour des visites institutionnelles.



Quels étaient vos objectifs ou vos attentes en soutenant Constructions-3D ?

Notre attente était que l’ensemble des objectifs fixés dans le cadre du projet d’innovation soit atteints et que cette innovation puisse progressivement atteindre la phase d’industrialisation pour aller sur le marché. Nous avons également des attentes sur la création d’emploi grâce à cette innovation.


Que pensez-vous des différentes innovations dans le domaine de la construction réalisées à la Citadelle des Savoir-Faire ? Que ce soit en termes de construction et d’isolation ?


Les différentes innovations répondent en tous points à nos attentes. Elles permettront progressivement de changer les techniques de construction et les modèles économiques des entreprises du bâtiment pour satisfaire un besoin de résilience face au défi climatique.


En quoi les projets de Constructions-3D sont-ils au cœur des sujets de l’ADEME ?


Le projet de Constructions-3D, au délà de l’innovation disruptive par le biais de l’impression 3D, répond à une logique de proximité et d’autonomie sur les territoires. La MaxiPrinter est conçue pour être mobile et utiliser les matériaux locaux pour la réalisation de bâtiment sur un territoire donné. Cette particularité donne à cette innovation beaucoup de souplesse en matière d’utilisation et d’adaptation au regard des situations contrastées des territoires, sans compter la rapidité à laquelle la machine est capable d’imprimer un bâtiment. Ce type d’innovation est nécessaire pour mener une transition écologique et énergétique responsable.

bottom of page